Pourquoi les gens ne guérissent pas?

Pourquoi les gens ne guérissent pas?

Pourquoi les gens ne guérissent pas ? de Maria de los Ángeles Rodeiro

Un médecin intuitif partage avec nous sa vision unique de la raison pour laquelle les gens ne guérissent pas. Il a longtemps pensé que tout le monde voulait être guéri. Mais il a fini par se rendre compte que « la guérison était très désagréable ! »

Les obstacles à la guérison comprennent le fait d’abandonner de vivre dans le passéde cesser d’être une victime, etla peur du changement. Diriger notre pensée et notre énergie sur notre passé se fait au détriment de nos cellules et de nos organes qui ont besoin d’énergie pour fonctionner et guérir.

La guérison exige de vivre dans le présent et de récupérer l’énergie piégée dans nos traumatismes et dans nos blessures. Ce médecin dit que la seule raison de nourrir et de garder le passé vivant, c’est l’amertume de ce qui s’est passé.

Refuser de pardonner à un évènement ou à une personne du passé produit des fuites d’énergie. Le pardon guérit les fuites. Le pardon n’a rien à voir avec le fait de ne pas responsabiliser les autres pour les blessures qu’ils ont causées.

Il a plus à voir avec la liberté de la personne qui se perçoit comme une victime.

Quand nous arrivons à voir un évènement douloureux de notre vie comme un message ou un défi plutôt que comme une trahison personnelle, l’énergie de vie liée à cet évènement reflue vers les circuits énergétiques de notre corps physique.

Les gens ne guérissent pas parce qu’ils ne se sont pas libérés de l’illusion d’être une victime. Trop souvent, les gens obtiennent du pouvoir sur les autres grâce à leurs blessures parce qu’ils ont trouvé que ça leur apportait du soutien. Les blessures deviennent alors un moyen de manipuler et de contrôler les autres.

La guérison exige souvent des changements de mode de vie, d’environnement et de relations. Le changement peut être effrayant !!!

Il est facile de rester dans un circuit d’attente, en affirmant que l’on ne sait pas quoi faire, alors que c’est rarement vrai. En fait, lorsque nous restons dans un circuit d’attente et que nous savons exactement ce qu’il faut faire, c’est que nous sommes terrifiés par le fait d’agir en conséquence…

Le changement est effrayant, et le temps d’attente donne un sentiment de sécurité, alors que la seule façon d’acquérir véritablement ce sentiment de sécurité est d’entrer dans le tourbillon des changements et de se sentir vivant à nouveau.

La guérison nécessite une action. Manger, l’exercice quotidien, prendre le bon médicament produisent des changements sains dans le physique.

Relâcher le passé, laisser tomber les emplois stressants ou les relations inappropriées sont des actions qui libèrent l’énergie du corps.

Ce qui améliore l’une améliore l’autre, la puissance physique et l’énergie sont intimement liées.

Même le processus de la mort auquel nous sommes tous confrontés, peut devenir un acte de guérison des vieilles blessures qui se libèrent en résolvant les questions laissées en suspens avec ses proches.


Merci à Eric Delafontaine
Source du texte

Jean-Baptiste Le Cocq
Jean-Baptiste est parti en voyage autour du monde depuis mars 2015. Né en France, il vous invite à ces stages spirituels, voyages initiatiques... #voyage #medium #intuition
  • MAPADE

    Bonjour, après lecture de tous ces témoignages, je suis entièrement d accord,pour ma part il faut que j accepte le changement, ne plus vivre dans le passé, ok , mais en plus il faut que je fasse le deuil d une sœur qui m a volé et me jalouse depuis ma plus tendre enfance ( j ai 58 ans), d une autre qui ne veut rien savoir et qui est dans le déni, et de mon frère qui a volé ses propres parents, maman est en fin de vie, malade Alzheimer, si je veux mieux vivre il faut que je fasse le deuil de quatre personnes. Je suis actuellement désemparée, je dois faire le choix de devenir orpheline…. Mais en même temps j ai parfaitement conscience du meilleur être que cela pourra m apporter, mais qui se mélange à un sentiment de fuite…. Waouhhhh le chemin est difficile et compliqué…….. Ceci dit merci et je pense faire partie de ceux qui se remette en question. Et je continue mon chemin. M P

  • ouille

    Quel charabia gloseux qui veut nous faire croire que vouloir c’est pouvoir.

  • Casaùny

    Merci pour votre texte. Je pratique cette vision du monde depuis que j’ai 20 ans ! A 14 ans j’étais condamnée au fauteuil roulant et je me suis dit alors : « il ne me connaissent pas! Comment peuvent-ils dire ça! » C’est alors que ma vision du monde à changé. Aujourd’hui, je vais alertement sur 68 ans. Je danse et je vis chaque jour comme un cadeau.

  • Djoul

    Super analyse totalement vrai, quand on vit vraiment on apprend à se rendre compte à quel point l’énergie est présente dans le corps, comment celle-ci nous anime, nous rend heureux et nous permet de vivre pleinement. Les moments de doutes sont souvent des moments de fuites d’énergie est c’est aussi pour cela qu’il est essentiel de savoir se poser pour recentrer son énergie et repartir dans la bonne direction. Si chacun prenait le temps de se guérir vraiment et de choisir le chemin que notre coeur nous dicte, de suivre nos propres inspirations, on vivrait dans un monde tellement plus harmonieux et plus gai… Vivre dans le présent est la clé.

  • Raffaela

    C’est absolument juste ,je le vois en tant que thérapeute et bien sûr pour moi-même , après une grosse peine et déception , j’ai mis 3 ans à me considérer comme une victime, je sors de l’ornière , je pardonne , je prends ma vie en mains et découvre un monde nouveau et fascinant. Cela demande du courage , le chemin est ardu et ce n’est pas terminé… il y a parfois des rechutes , mais il est primordial de regarder ce qu’il y a autour de soi et d’aller de l’avant …le passé a été beau ?il a été dur ?…et il est passé…. Nous apprenons constamment sur nous-même et il ne faut pas craindre ce que nous découvrons …le pire …l’accepter et le meilleur….. en profiter ! Belles découvertes et soyons attentifs à tous les petits clins d’oeil de la vie !
    Bravo Chantal ! et tous les autres ….

  • Suzan

    C’est dans la lignée de Guy Finley et le LÂCHER PRISE que tout passe finalement. Il y a des solutions pour le faire et en disant à voix haute ce qui nous trouble, ou nous retient en arrière, en ayant juste une discussion avec quelqu’un sur le sujet que l’on peut trouver des solutions parfois très faciles à appliquer en effet. Le passé est le passé, nous ne pouvons pas le changer. Regardons aujourd’hui, une journée à la fois et ensuite, savoir être visionnaire peut aider, désirer ardemment les choses et les événements, tel, guérir et prendre les moyens concrets pour y arriver surtout.

    • Ramtha

      Bonjour,

      Il est de plus en plus observé en médecine que les émotions dont nous sommes victimes amènent des perturbations dans nos organismes. Pour se guérir d’une maladie il est nécessaire de connaître les événements conflictuels qui l’ont activé et pas seulement corriger les symptômes. Comme ce domaine est très vaste vous pouvez consulter le site http://www.neosante.eu pour en savoir plus. Des sites, des livres et des articles sont disponibles.

      En ce qui concerne les émotions indésirables et les stress récurrents dont nous sommes parfois victimes cela est plus facile à solutionner sans efforts depuis qu’une ressource naturelle disponible en chacun a été découverte pour aider chacun à s’en libérer définitivement. Pour en savoir plus, il suffit de suivre les étapes qui sont mentionnées dans la page d’accueil de ce site http://www.selibererdespeurs.be. Vous y trouverez un Ebook gratuit « En finir avec nos émotions indésirables » et une vidéo gratuite sur Youtube qui explique comment pratiquer. Cela devrait être connu de chaque citoyen et de nombreux problèmes personnels, relationnels, sociétals et les maladies qui en découlent disparaîtraient.

      Des doutes ? Trop beau pour être vrai ? Rien à perdre que de prendre quelques minutes pour utiliser cette ressource naturelle et vérifier si cela fonctionne. Il n’y a pas besoin d’y croire pour que cela fonctionne car il s’agit d’une fonction naturelle. Une vidéo sur Youtube (me souviens plus du titre) compare cette ressource à la cicatrisation d’une blessure physique. Pas besoin de croire à la cicatrisation car c’est une fonction naturelle du corps.

      Après la vérification que cela fonctionne, pourquoi ne pas témoigner dans votre famille, votre travail, vos relations afin que les personnes que vous appréciez retrouvent le bien-être et la joie de vie.

      Je partage ceci car cela a transformé ma vie et celle de mes proches. Je n’ai rien à y gagner sauf une satisfaction personnelle à aider des internautes inconnus qui sont en quête d’une meilleure vie physique et psychique et l’espoir qu’il puisse continuer ce partage.

  • Yonn Yeth Lachance

    Châpeau à tous ces gens qui ont compris que notre corps et conscience peuvent s’auto-guerrir !

  • Rom Bon

    Et les vautours sont là pour récupérer ce qui peut être récupéré…

  • Mélanie

    J’aurais envie de nuancer, ne serait-ce que pour les gens qui se lèvent chaque matin avec un corps (et/ou un esprit) malade et qui s’investissent à fond vers un mieux-être, que nous ne sommes pas véritablement responsables de notre maladie ou de nos symptômes. Notre seule responsabilité est de laisser la Vie nous apprendre à nous aimer de façon inconditionnelle. Et il semble y avoir une sagesse dans cette Vie qui nous fait vivre exactement les « épreuves » qu’il nous faut au bon moment (dans ce cas-ci, on parle de maladie). Cette sagesse-là nous invite (avec de plus en plus d’insistance, semble-t-il!) à un lâcher-prise qui demande énormément de courage et d’humilité. Du moment où l’on accueille notre histoire personnelle sans aucun jugement, l’attachement au passé se dissout tout seul. Il n’y a pas d’effort à faire pour y renoncer. Cela dit, je pense que le meilleur indicateur de guérison demeure la fin de la souffrance. C’est au moment où les concepts de combat, de punition et même de responsabilité, s’évaporent et perdent tout leur sens, que la guérison apparaît. Avec elle, un état de grâce voit le jour (qui était déjà là en nous mais non-reconnu), en compagnie d’un potentiel infini de pardon et d’acceptation de « tout ce qui est » (incluant les rechutes dans la victimisation, les moments de désespoir, etc.). Donc la vraie guérison commence d’abord dans le coeur et elle n’a pas nécessairement de « résultat » visible sur le corps. De la même façon qu’une personne apparemment en santé n’est pas nécessairement « guérie ». Mélanie XXX

    • ktyL

      je partage totalement votre point de vue Mélanie :-) merci

    • jean gignac

      Bonjour Melanie, Je ne te connais pas mais j’en aurais envie car on m’as fait lire ce texte et curieusement je le trouvais  » jugement  » envers des gens qui en general n’ont aucune idee de ce qui leurs arrivent et qui ne sont pas conscient de leur propre etat. La vie leur enseigne apres leur maladie, pas pendant (excuse moi de l’expression) Je ne sais pas ce que tu fais dans la vie, mais je te jure que ca serais un privilege d’etre ton voisin ….Merci pour cette eclaircissement, et tu peut dire que tu as raison sur toute la ligne ….Jean

  • Chantal

    VRAI ! ABSOLUMENT D’ACCORD !
    Je parle en connaissance de cause… J’étais moi-même assidue des médecins et hôpitaux pour des maladies qui n’en finissaient pas de me diminuer, notamment la fibromyalgie qui avait raison de mes membres inférieurs. J’en étais à avaler plus de 30 médicaments par jour !
    J’ai brutalement pris conscience de ce qui me rongeait et décidé d’écouter MON coeur; J’ai changé de vie du jour au lendemain, abandonnant tout ce qui m’entourait matériellement. J’ai tout laissé, je n’ai plus rien mais JE SUIS HEUREUSE ET EN BONNE SANTÉ ! Plus de douleurs, je suis un cas pour la médecine, car il a été déclaré la rémission pour la fibromyalgie, je ne prends plus aucuns médicaments ! J’arrive à la date anniversaire de ma nouvelle vie et je peux vous assurer que je ne regrette qu’une chose : ne pas l’avoir fait plus tôt !

    • Mick

      Félicitations pour votre courage ! J’ai fais de même pour une polyarthrite rhumatoïde, je m’en suis débarrassée, les médecins n’en sont pas revenus…Par contre, bloquée au lit sans pouvoir bouger, j’ai pris un seul médicament pour les douleurs articulaires pendant huit jours. Tout est dans la tête ! Bien amicalement – Mick

    • mayleen

      chantal , j’aimerai tant parvenir à ce que vous etes devenue aujourd’hui…..cette sacrée fibro (et si j’ai bien compris ,ses causes profondes…) ont detruit ma vie. votre bonheur me donnera peut etre le courage de tout changer…

      • francine

        Felicitation Chantal!!! c est la preuve que oui on peux tout améliot<ré dans notre vie il s agit seulement de vouloir!!!!!!! et a toi Mayleen ne te decourage pas fait juste pardonné, vivre ton moment present et remercier pour les belles choses que tu as LA VIE!!!! et pratique a chaque jour quelques minutes de ton temps un peu de méditation et aime te servir de la lumiere blanche divine pour la faire passé au travers de tout tes muscles et tout ton corps, un jour tu verras une belle amélioration!!!! courage et ne doute jamais de ce que tu peux faire!!!!!!!

      • josee

        il faut jamais lacher je suis atteinte de la fybro et aussi d arthrite rhumathoide juvenille aigu depuis que j ai 14 ans aujourd hui agee de 47 ans j ai apprit a laisser aller certaine choses dans ma vie en fait le stress dans mon cas fait avancer mes maladies donc le moin possible j ai rencontrer un homme merveilleux qui prends bien soin de moi ce que je ne croyais possible je ne suis pas en remission mes ses moin pire plus facile a gerer et je peut monter ma meilleur avec ma jument qui me fait un bien terrible

    • SuperSweet

      combien de temps ça prit pour que votre corps se régénère suite après avoir écouté votre cœur?

  • laurent

    Je suis Maitre Reiki Enseignant :

    Pour vouloir guérir, il faut être prêt à vouloir s’investir, à changer, temps, travail, argent, etc…Sinon vous n’êtes pas prêt à vouloir changer car il y a une loi simple de l’univers : pour recevoir, il faut savoir donner, etc…

    La triade de la guérison << elle réunit celui qui s'occupe des problèmes physiques, celui qui traite les difficultés émotionnelles et celui qui change les blocages comportementaux. Mais là, tout de suite, le chemin démarre par le premier cabinet thérapeutique …

    Pour que notre véhicule n'ait aucun accident (notre corps) ni aucune panne, il faut suivre les voyants qui s'allume sur mon tableau de bord. Il s'agit là de ma sensibilité, de mon Ressenti. J'Observe une lumière rouge, une aiguille qui indique que je n'ai plus de carburant par exemple. Si le voyant s'allume sur le tableau de bord, es ce que je vais prendre des pinces pour couper les fils ? Il n'y aura alors plus de lumière rouge, mais le problème sera t-il traité pour autant ? C'est ce que vous propose la médecine général avec ses médicaments, c'est pour cela qu'il faut l'associer à la bonne médecine parallèle qu'il vous faut…

    C'est dans la détresse et la souffrance qu'on apprend le plus, j'en est fait ma propre expérience et je me suis approché d'un degré de spiritualité, je ne suis pas un Saint mais j'ai compris beaucoup de chose qui m'ont fait évoluer, en souffrant moi même par le passé, je suis proche de mes clients et donc je comprend mieux leur souffrance et je sais ce qu'il faut pour guérir, car je l'ai fait sur moi et mes proches et cela a marché et mon maître enseignant en Reiki m'a aidé…

    • tatielily

      vous êtes un peu loin de chez moi

  • Manon Bertrand Maître Reiki

    Je suis Maître Reiki et voila cette connaissance je la connais depuis longtemps , il faut dépassé les peurs,les peines , le regret , se pardonner et pardonner au autre ,voila la liberté donc la santé yessssssssssssss

    Manon Maître Reiki

    • Marie rose

      Bonjour et merci Maitre Reiki ! je pense que vous dites vrai , vivre avec son passé détruit notre avenir ! seulement pour pour dépasser peines ect… se pardonner et pardonner ; il faut encore se trouver avec les bonnes personnes autour de soi , celles qui aident à franchir le pas ; je parle de cela aprés une thérapie de 5 ans avec un psy comportementaliste qui ne voit que par les médicaments et ne croit pas en les bienfaits d’un osthéopathe qui a reçu le don de médecine ;il a refuser totalement de croire que cette personne m’avait apporter des bienfaits ; donc j’ai avancer d’un pas pour reculer de deux car il a pas voulut poursuivre ;je précise que je souffre de phobies ! donc pour moi vous avez entièrement raison !

    • fabienne

      bonjour je suis d accord avec vous sur le pardon

  • Isa

    Faut quand même pas tout remettre la faute sur la personne malade ! Il y a plein de gens qui veulent s’en sortir, qui posent des actes et la guérison n’est pas là alors pourquoi ? Nous amenons des pistes de réponses…. pour ceux que ca intéresse ! https://www.facebook.com/groups/actionensoi/?ref=ts&fref=ts

  • Ginia

    Je vous conseille aussi le livre « Dis moi où tu as mal je te dirai qui tu es » qui explique une relation de cause à effet entre nos sentiments et notre corps physique. D’après l’auteur, un sentiment non extériorisé se traduit par un mal physique.

    • geneviève

      ça, c’est un scoop alors! la somatisation est connue depuis longtemps… le corps parle à la place de l’esprit et tout ce qui est refoulé resort par le corps;

  • Nathalie Courcier

    Et les enfants ou les bébés, malades ,C’est de leur faute aussi?

    • Laverdure

      Il n’y a aps de faute, mais des problème trans-générationnels. Ce qu’une génération n’assume pas, une autre devra malheureusement en subir les conséquences. A commencer par cette façon de condamner qui est impliqué par le terme « faute »…

  • bosquet brigitte

    ok en général….que faites vous des enfants en phase terminal!!!

  • Christophe Faivre

    vivre l’instant présent, le moment, intensément … seul le présent existe, le passé est mort et l’avenir n’existe pas , inutile de vivre dans des douleurs passées (donc pardonner) ni attendre le bonheur plus tard donc ne pas se créer de souffrances inutiles, vivre son BONHEUR ICI ET MAINTENANT et la guérison devient possible .. le miracle de la Vie . Namasté

    • Chantal29

      Oui comme le dit Daniel Dufour.
      A chaque instant de ma vie présente je chasse toute pensée négative mais c’est un combat de chaque instant au debut et je commence à peine car je refuse de mourir et de laisser mon mental prendre le dessus. Je veux vivre chaque instant ici et maintenant enterrer définitivement le passé et ne rien craindre du futur.

    • Irène

      Je suis entièrement d’accord avec vous Christophe « vivre ici et maintenant » le présent est la clé du bonheur ! Merci pour votre message positif !

  • Frédéric Bastin

    Le corollaire de cette histoire que beaucoup de gens refusent d’accepter, c’est qu’ils sont (en partie) responsables de leurs maux (physiques et/ou psychologiques)…et qu’ils sont les seuls à avoir la capacité et la volonté de se guérir (dans le cadre de mon travail, je me consacre plutôt aux transformations psychologiques).

    Merci pour cet article. C’est un plaisir de le diffuser.

    • Ghislaine Giroux

      Mais qu’en est-il de la fibromyalgie…nous nous devons d’être pro-actifs dans le traitement mais…ça ne guérit pas et pour ma part malgré tout ce que je fais, je dois prendre des médicaments pour soulager ma douleur.

Suivre

Recevez les nouveaux articles par mail

Abonnez-vous :